Leçon

Leçon, 2011

Projection vidéo au sol
ø env. 150 cm
Son diffusé dans l’espace
33 minutes

Transmettre une musique dont nous n’avons aucun enregistrement sonore, dont l’accès ne se fait qu’au travers des partitions et de la littérature, soulève des questions d’objectivité et d’interprétation. Tout étudiant et professeur de musique ancienne s’y trouve confronté. Ainsi, se révèle au mieux les sensibilités contemporaines par l’évanescence de l’enseignement musical au travers du temps.

Les ombres des étudiants d’une master class de viole de gambe se concrétisent et se dissolvent au gré du soleil. L’enregistrement sonore de la scène, stable et continu, révèle ce que l’œil laisse en suspens.